Les différentes stratégies dans le transport aérien

Publié le par khninich_bennmkadem_ling

Les différentes stratégies dans le transport aérien

Les stratégies de concentration :

Le mouvement de concentration s’est imposé par lui-même face à la montée de la concurrence après l’adoption de la déréglementation. Ainsi, les compagnies les moins rentables et les plus fragiles n’ont pas pu survivre à ces nouvelles conditions du marché et ont été la plupart du temps absorbées par des compagnies plus grandes et plus performantes. Moins de dix ans après la vague de déréglementation aux Etats Unis, 70% du marché domestique était contrôlé par seulement trois compagnies American, United et Delta Airlines. Cette tendance à la concentration a aussi été pratiquée en Europe que ce soit au niveau intra-européen ou vers l’Amérique du Nord et l’Amérique du sud. C’est ainsi que Air France a pris des participations dans le capital de SABENA et de celui de CSA en Tchécoslovaquie et que Ibéria a investi dans le capital de compagnies aériennes latino-américaines comme VIASA (Venezuela) et Aerolineas Argentinas (Argentine). Leurs objectifs étaient de renforcer leurs positions et de mieux contrôler le marché. De même, British Airways  s’est engagé dans la prise de participation de la compagnie américaine US Air à hauteur de 25% du capital. Ces stratégies de concentration devraient se poursuivre et s’intensifier pour arriver à terme à un leadership d’une dizaine de compagnies internationales qui se partageraient la majorité du trafic aérien dans le monde.

Les stratégies de partenariat :

Par cette stratégie, les compagnies recherchent des partenariats pour profiter des complémentarités et réaliser des économies. Ces partenariats peuvent prendre différents aspects : 

-  Regroupement des activités commerciales (ventes, enregistrement, services aux passagers)

- Organisation du Hub autour d’une compagnie leader et de plusieurs compagnies feeder (exemple de KLM et de Air Littoral, Air UK et Northwest Airlines)

- Gestion conjointe des infrastructures aéroports (exemple de la construction du nouveau terminal à l’aéroport de kennedy de New York par Japan Airlines, Lufthansa et Air France).

- Regroupement des investissements pour l’achat d’avions, la maintenance et les contrats d’assurance.

Les stratégies de diversification :

Les compagnies visent par cette stratégie à diversifier leur portefeuille d’activités dans les secteurs proches de l’aérien pour rechercher de nouvelles sources de revenues.

Sur le réseau international, à titre d'exemple la compagnie Royal Air Maroc enregistre un coefficient de remplissage aux alentours de 67%. Il est plus faible sur le réseau domestique avec un taux de 55% et connaît même une dégradation sur les dernières années.   

Source:http://www.airfrance.com/double6/file/Y1/file_Y1.nsf/(Lookup)/fr-DISCOmba-fr/$file/mba.pdf

   http://www.airfrance.com/double6/file/Y1/file_Y1.nsf/(Lookup)/fr-DISCOmba-fr/$file/mba.pdf

          

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article