Le Hub: un atout fondamental pour Air France-KLM

Publié le par khninich_bennmkadem_ling

     Le Hub est un terme Anglais qui signifie Moyeu, c’est aussi un modèle d’organisation du trafic qui fait converger toutes les liaisons vers une plate forme unique (Aéroport Pivot). Il possède une structure centralisée qui engendre une forte concentration des flux dans l’espace et dans le temps, sur certaines plates formes clés. A titre d’exemple, le Hub Charles de Gaulle ( CDG) et Schiphol( AMS) pour le groupe Air France- KLM ou JFK pour la compagnie Delta Air Lines.

      Cette stratégie de concentration autour d’un aéroport pivot permet à une compagnie de réaliser une proportion dominante des ses vols directs.

 Le principal hub d’Air FRANCE est situé à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle.

 Les chiffres clés :

 ·       830 vols par jour : en 9 ans (1995-2004), le nombre de vols quotidiens a été multiplié par près de 2.

 ·       Près de 21 000 opportunités de correspondances hebdomadaires dans les deux sens : depuis sa création en 1996, la montée en puissance du hub a permis de tripler le nombre d’opportunités de correspondances offertes par Air France.

 ·       76 300 passagers par jour (arrivées et départs).

 ·        23 900 passagers en correspondance par jour, soit plus de 53 % du trafic arrivées : aujourd’hui, plus de 52 % des clients arrivant à Roissy-CDG2 à bord d’un vol Air France sont en correspondance sur le réseau de la compagnie.

 ·        28 000 bagages en correspondance par jour.

 ·       Plus de 8 000 agents aux métiers complémentaires.

Histogramme illustrant les activités des aéroports Hubs : Charles de Gaulle et Schiphol 

            Air France capte également des trafics en correspondance train / avion grâce à la présence, au coeur de son hub, de la gare Aéroport Roissy Charles-de-Gaulle / TGV (située entre les terminaux 2C-2D et 2E-2F), interconnexion réseau express régional/ TGV (Thalys sur Bruxelles) / avion.

 Ainsi, s’agissant de la stratégie adoptée  par Air France sur le marché domestique, la proximité de l’aéroport Charles de Galle de la gare TGV lui permet d’attirer la clientèle du marché de substitution (TGV) pour accroître sa concurrence.

 Ci- après le diagramme confrontant les parts de marchés concurrents à celui d’Air France :

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Comment expliquez vous la dominance d’air France sur le transport airien, pourtant il y a d'autres compagnies qui proposent des tarifs moins chères.
Répondre