Les enjeux stratégiques des alliances dans la stratégie commerciale d’Air France-KLM

Publié le par khninich_bennmkadem_ling

« Alliance » n’est pas un concept juridique, mais un nom de guerre et de diplomatie, couvrant une action offensive et défensive selon la définition  de M.Jacque NAVEAU .

Le terme s’applique à une multitude de forme d’ententes et de regroupements commerciaux.

Transposée dans le domaine du transport aérien, outre son rôle qui consiste à mettre en commun entre plusieurs partenaires une coopération classique, elle donne naissance à un système de services aériens, rivalisant avec d’autres systèmes. L’alliance  selon le même auteur, «comporte par-là un élément novateur sur le terrain de la concurrence ».

 Les principales alliances :

       Les alliances qui innovent  sont celles qui  dégagent une ambition de croissance dans le marché.

 Celles qui transcendent les échanges bilatéraux au profit d’une démarche multilatérale et plurinationale en s’appuyant sur des réseaux intercontinentaux. Dans cette catégorie on dénombre essentiellement 5 alliances principales : STAR  ALLIANCE, ONE WORD, SKY TEAM, QUALIFLYER ET WINGS.

 L’alliance SKY TEAM :

 C’est la plus récente des alliances globales conclue le 22 juin 1999 entre Air France et Delta Airlines  sur la base  d’un accord stratégique de longue durée.

 Ce regroupement agrandit sa couverture avec l’entrée d’Aeromexico et de Korean Air.

 Elle repose au niveau marketing sur le service au client et se fonde sur la complémentarité des marchés  et le potentiel de développement de la plate forme de correspondance des aéroports de Charles De Gaule et d’Atlanta.

 Un des atouts majeurs de cette alliance jusqu’à une date récente était le nombre de ses composants. Cependant, la fusion d’Air France avec KLM liée à STAR Alliance par le biais de Northwest /Continental  pourrait avoir des incidences sur la stratégie à long terme inaugurée par les deux principaux acteurs Air France et Delta Airlines. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
user interface problem. Informations are good, but is it convincing?
Répondre